Formation linquistique pour expatriés
Ils ne se sentent pas connectés
“Notre langue au travail est l’anglais, mais la plupart de nos employés sont quand même belges. Des belges qui parlent néerlandais entre eux pendant les pauses, dans le couloir, dans les réunions. Nous avons envoyé beaucoup d’expatriés à des cours du soir, mais même après trois ans, ils ne parlent pas un mot de néerlandais. Finalement, beaucoup partent après quelques années car ils ne se sentent pas chez eux.”
Ils sont isolés
“Je pense que les entreprises devraient plus investir dans l’intégration de leurs employés expatriés. J’ai vraiment remarqué ça dans notre entreprise. Comme nous ne connaissons rien ni personne, nous avons tout au travail, ce qui est bien, jusqu’à ce que cela devienne contre productif. J’ai détesté l’administration belge, je me suis senti seul, tellement incompris, que je pensais constamment à rentrer dans mon pays.”
Ils ne peuvent pas aller chez les clients
“Admettons-le : il n’y a pas assez de profils techniques en Belgique. Lorsque nous cherchons des mécaniciens, nous n’avons pas d’autre choix que de chercher à l’étranger. Sans que vous vous en rendiez compte, votre département entier est étranger et personne ne peut être envoyé chez les clients car ils manquent de connaissances culturelles et ne parlent pas la langue.”
Ils perdent leur motivation
“Nous avons envoyé nos expatriés à des cours du soir, impliqué des agences de déménagement, donné des budgets à dépenser, mais même après trois ans, ils ne parlent toujours pas néerlandais et ont seulement des amis expatriés. La plupart de ces amis sont là temporairement seulement et partirons, ce qui les laissera seuls à nouveau. Bien sûr, ils finiront par repartir dans leur pays d’origine ou un autre endroit.”
3 FAITS
Fait
Notre petite Belgique compte 381193 expatriés travaillant pour nous, ce qui représente 10% de la force de travail entière. Assez remarquable si vous considérez le fait que c’est 70% de plus qu’il y a 4 ans. (recherche vacature.com)
Fait
Seulement 33% des expatriés se sentent à la maison dans notre culture locale. C’est la moitié de la moyenne mondiale de 63% ! Malheureusement, nous ne pouvons pas blâmer notre langue, parce que les Pays-Bas finissent juste en dessous de la moyenne mais en se comparant à leur résultat de 54%, nous avons du rattrapage à faire ! (recherche internations expat-insider)
Fait
La plupart des entreprises qui embauchent des expatriés ou leur demandent de déménager, prennent en considération tous les aspects financiers, et les problèmes pratiques associés au déménagement, mais ne font pas attention à l’intégration et à la stabilité de l’expatrié comme personne. Pour beaucoup ça ne fonctionne pas bien dans l’environnement du travail et les incite même à chercher un autre travail ou à repartir dans leur pays d’origine.

C’est peut-être très bien, mais comment assurez vous qu’un expatrié se sente chez lui et ne parte pas ? Il y a plein d’éléments à prendre en compte ! La liste est sans fin ! Ou pas ?

Qu’englobe la formation ?
Chez Hello Languages, nous créons un programme en collaboration avec l’Académie de Culture et d’Histoire de Belge qui résout la plupart des plus gros problèmes comme parler la langue, comprendre la culture Belge, faire comprendre aux gens leur façon de fonctionner, les accompagner sur la structure politique pour qu’ils survivent à la bureaucratie, etc.
  • Apprendre à parler la langue locale (Néerlandais, Français, Allemand) comme nous (les locaux) parlons dans la vraie vie, d’une façon qui semble naturelle aux natifs, pas comme il est écrit dans les livres.
  • Trouver la bonne information sur ‘comment est la vie en Belgique’ et apprendre à faire face en utilisant la langue locale.
  • Apprendre à connaître et à comprendre les coutumes belges, les façons de penser, les façons d’interagir dans le but de connecter avec eux et même se faire des amis.
  • Les soutenir sur les structures politiques pour qu’ils survivent à l’administration et à la bureaucratie, mais aussi pour suivre les éternelles discussions entre les deux côtés du pays.
  • Apprendre à connaitre la culture belge en revenant dans le temps et appliquer les mêmes principes au présent.

 

Souhaiteriez-vous connaître le pays dans lequel vous vivez ? Bien sûr il est important de pouvoir parler aux locaux dans leur propre langue et de parler des sujets qui les intéressent le plus ! Bien…
VOS EMPLOYÉS AUSSI !

Toutes nos formations sont faites sur-mesure.

 

Nous pouvons fournir des cours privés comme des cours de groupes en entreprise sur site ou dans vos bureaux.

Interessé
pour que vos employés se sentent comme chez eux ?
RÉUSSITES
Que disent nos clients ?

Officiële taalpartner van Vlaams Agentschap Innoveren en Ondernemen voor innovatieve taalopleidingen & -consultancy.

X